Chez l’enfant (7 à 10 ans) :

C’est la phase d’interception (nous interceptons les problèmes)

Il est préférable d’examiner l’enfant à un age précoce soit pour supprimer une parafonction (pouce, tétine) ou diagnostiquer une dysfonction (respiration buccale, déglutition infantile, mastication unilatérale…) soit pour dépister et corriger une dysmorphose (anomalie) qui s’aggraverait avec les années.
Je suis partisan d’un traitement précoce (7 ans) dés que le chirurgien-dentiste, le médecin généraliste, le pédiatre ou les parents ont dépisté un problème. Sinon une 1er consultation chez l’orthodontiste est intéressante vers 9 ans.

Le traitement interceptif est nécessaire en cas :

  • de grand décalage des mâchoires dans les 3 sens de l’espace (sagittal, vertical ou transversal)
  • de malposition dentaire importante avec risque de traumatisme
  • d’anomalie génétique comme les fente labio -alvéolo –palatine (Bec de lièvre), les agénésies multiples.

Les appareils les plus utilisés au cabinet sont :

– Le disjoncteur pour élargir les palais trop étroitsappareil dentaire

– Les ELN pour rééduquer la position de la langue

– Le PUL pour corriger par la croissance  la différence entre le maxillaire supérieur trop en avant et la mâchoire  inférieure trop en arrière (profil menton en arrière) .

Ces appareils ne sont pas douloureux et ne laisseront pas à votre enfant de mauvais souvenirs. Ils sont généralement portés entre 6 et 12 mois. Les visites ont lieu toutes les 2 mois .

Cette phase est très souvent suivie par un traitement d’orthodontie à l’adolescence après une période de suspension plus ou moins longue.

C’est la période de surveillance pendant cette période vous nous rendrez visite une fois par an, pour surveiller l’évolution Quand toutes les dents permanentes auront poussé nous ferrons un nouveau point.